Retour

Lancement des travaux sur l’extension de la plateforme de gestion de trafic du Rhin Supérieur

En janvier a eu lieu à Strasbourg le lancement des travaux sur l’extension de la plateforme commune de gestion des trafics des ports du Rhin Supérieur sous le titre „Upper Rhine traffic management platform“. Avec le soutien de l’Union Européenne, les neuf ports du Rhin Supérieur travaillent à la mise en place d’une plateforme numérique commune destinée à l’optimisation de la chaîne logistique sur les plateformes portuaires et les terminaux.

Lors de son mot de bienvenue, la présidente du Port autonome de Strasbourg, Catherine Trautmann, a rappelé la place centrale du Rhin Supérieur dans le réseau transeuropéen de transport, indiquant que le transport fluvial jouera dans les années à venir un rôle de plus en plus important. L’innovation dans ce secteur sera cruciale pour le développement du transport fluvial, qui bénéficie d’un impact environnemental faible.

Ses propos ont été confirmés par la représentante de la Commission Européenne, Madame Vassilia Argyraki. « Le corridor Rhin-Alpes a une haute valeur Européenne ajoutée parce qu’il relie d’importants centres économiques. » La Commission Européenne accorde aux ports du Rhin Supérieur une position clé dans la promotion du marché interne fluvial et le développement du réseau de transport multimodal».

Des attentes élevées vis-à-vis de la plateforme de gestion de trafic

En conséquence, l’Europe attend beaucoup de la démarche. Un élément central sera le déploiement de la plateforme RPIS (RheinPorts Information System). Dans une approche progressive, cet outil sera d’abord introduit sur les sites des RheinPorts avec leurs 7 terminaux à conteneurs. La plateforme sera interconnectée avec le système d’informations fluviales du Rhin Supérieur en développement et permettra un flux d’informations transparent entre opérateurs de transport, opérateurs de terminaux et les écluses. Dans cette démarche, les ports se basent sur les travaux préparatoires des RheinPorts Bâle-Mulhouse-Weil.

Lors d’une table ronde, les premiers utilisateurs de la plateforme informatique (opérateurs de terminaux, représentants de ports et opérateurs fluviaux) ont partagé leurs expériences sur son utilisation. De leur point de vue, le caractère innovant de la démarche et la volonté de se mobiliser en commun avec d’autres acteurs économiques pour le transport constituent des éléments-clés.

Les prochaines étapes

Les participants à l’événement ont reçu des informations en avant-première de l’équipe projet. Celle-ci prévoit d’étudier la faisabilité d’une connexion de l’ensemble des ports et terminaux à la plateforme numérique sur le périmètre allant de Bâle, via Strasbourg et Karlsruhe jusqu’à Mannheim / Ludwigshafen (Rhein).
Cette démarche poursuit l’objectif à la fois de tester l’efficacité et la fonctionnalité de la plateforme et de la compléter avec de nouvelles fonctions pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs. Avec une telle extension du système de réservation sur l’ensemble des ports du Rhin Supérieur, les navigants et les commissionnaires pourront faire les réservations dans les terminaux à conteneurs directement sur le RPIS.
En conclusion, Hans-Peter Hadorn, Directeur de RheinPorts Bâle-Mulhouse-Weil (Coordinateur du projet) a remercié les participants de leur intérêt pour cette démarche. « Nous nous réjouissons que la coopération réussie des neuf ports du Rhin Supérieur se poursuive et s’intensifie de cette manière dans l’esprit d’une alliance stratégique.»

Plus d’informations sur les ports du Rhin Supérieur : www.upper-rhine-ports.eu

Renseignements:
Simon Oberbeck, RheinPorts, +41 61 639 95 97, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Manfred Rausch, Port autonome de Strasbourg, +33 (0)3 88 21 74 95, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Jens-Jochen Roth, Rheinhäfen Karlsruhe, +497217400, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.